Volkswagen Beetle 2014.

Sans titreb

 

 

 

 

Par Martin Sagala.

La Volkswagen Beetle, pas New Beetle…Juste Beetle. Subtil me direz-vous, mais il évoque à lui seul ce qui viens de changer, la New Beetle était un sympathique recarossage de golf, Sans titreun exercice de style basé sur la folie crée suite au dévoilement d’un prototype en 1997. Il n’y a rien de mal à cela mais son coté « Flower Power » et la sélection de couleurs pastel ont vite fait de décourager la gent masculine, près de la moitié des acheteurs potentiels!

Chez Volkswagen, on est pas du genre à abandonner et en 2012, la désormais seulement Beetle a perdu son petit coté caricatural et a gagné en élégance, on remarque immédiatement la coupe du toit qui comme à l’origine se projette jusqu’au pare choc et les encavures au pourtour des fenêtres qui évoquent tout de suite la légendaire Beetle originale, au grand plaisir des puristes et des amateurs du genre. Elle dégage maintenant quelque chose de plus mature et agressif, ça fait plus sérieux spécialement dans la livrée Tofee Brown de ma voiture d’essais. Volkswagen aurait pu en arrêter là mais 2014 nous apporte maintenant de touts nouveaux moteurs question de rehausser la sauce encore un peu…

Le tout nouveau 1.8 TSI bon pour ch remplace le cinq cylindres en offrant des performances et une consommation en progrès sur ce dernier et ces prétentions sont tout àtsi fait justifiées, couplé à une transmission automatique avec mode sport et manuel et installé sur une plateforme de premier plan ce petit moteur fait des merveille et contribue à rehausser l’agrément de conduite de la voiture. Conduire sur de petites routes sinueuses est un régal, moteur et transmission travaillent dans l’harmonie la plus complète pour nous offrir une voiture toujours nerveuse et incisive, elle bondit littéralement lors des sorties de courbes et semble toujours enjouée même avec quatre adultes et leurs bagages, les dépassements se font en un éclair et les freins sont rien de moins qu’impressionnant. Encore plus remarquable que a voiture d’essais était une Highline, plus luxueuse que sportive au départ, il me tarde d’essayer la Sportline avec ses 210ch et une boite DSG qui doit être tout simplement époustouflante. La consommation n’est pas en reste, j’ai fait du 7.5L aux 100km environ en déboulant les sinueuses routes de montagnes de St-Donat et ses environs avec une conduite que je qualifierais poliment d’enjouée.

Cette belle sportivité et ce moteur sont cependant aussi partagés avec la Jetta et la Golf, d’un prix similaire, alors pourquoi choisir une Beetle? Une bonne question soulevée intrécemment, car on ne se le cachera pas, il s’agit grosso modo de la même voiture à la base, est-elle asse distincte? Je répondrais que oui, surtout pour le style évidemment et ce tant à l’intérieur qu’a l’extérieur, c’est clairement distinct. De plus les passants se retournent souvent sur notre passage et on peut voir un sourire s’accrocher au visage des petits et grands un peu partout ce qui ne vous arrivera pas nécessairement au volant d’une Golf par exemple. Cela va cependant plus loin que l’attention qu’elle génère, la Beetle c’est l’héritage de Volkswagen, une voiture chargée d’histoire et un pont entre le passé et le présent d’une marque fière, elle dégage simplement autre chose qu’une Golf ou une Jetta, c’est intangible mais c’est là, un peu comme une fiat 500 ou une mini Cooper, elle a son charme inimitable à elle.

Le style unique de la Beetle se continue évidemment à l’intérieur où la planche de bord et les contre portes rappellent la couleur de la carrosserie, les bancs sont enveloppant avec un petit coté rétro dans le motif du tissu, c’est beau, pas parfait certes, on peut trouver des avplastiques discutables ça et là et la coupe du toit rendra plus ou moins confortable un long trajet aux plus grands assis derrière. Autre petit irritant, le toit panoramique de 1400$ autrement superbe s’ouvre moins grand qu’un  toit ouvrant standard, la courbure très prononcée du toit et la hauteur du hayon sont en cause, il n’y a tout simplement pas asse d’espace design oblige, il offre tout de même une vue magnifique et « agrandit » de beaucoup la voiture mais ça reste dommage. Le système de son Fender, disponible sur la Highline et Sportline, se charge de l’ambiance sonore à bord de façon remarquable et l’insonorisation impeccable du petit coupé nous permet de l’apprécier au possible, pas un bruit de vent ou de roulement ne viens troubler la quiétude à bord, les éclairages d’ambiance ajustables se chargent de venir jazzer l’ambiance le soir venu ce qui est du plus bel effet. On est loin de son ancêtre refroidis à air…Le coffre est spacieux et on peut replier les bancs question de l’agrandir d’avantage, de plus deux coffres à gants et de multiples rangements rendrons les long déplacements très agréables.

DSCF0038

Dans l’ensemble la Beetle est une voiture moderne, avec tout ce que l’on peut espérer d’une voiture de sa catégorie tout en ajoutant un cachet unique en prime, vaut-elle la peine avant une Golf? Tout est question de goûts, c’est un modèle à part entière et en plus offre ce je ne sais quoi de différent et de rafraîchissant. Elle se décline en trois versions, la Comfortline qui représente la Beetle « normale », la Highline pour les plus raffinés et la Sportline plus aiguisée, tous devraient y trouver leur compte. La fourchette de prix va de 22 675$ à 34 365$, ce qui est dans la moyenne pour ce « format » de véhicule, car coté genre les comparables ne se bouscules pas. C’est une voiture bien conçue dans l’ensemble et sportive à souhaits, je n’hésiterais pas à la recommander, vous pouvez vous laisser tenter la tête en paix, le rêve ne devrait pas tourner au cauchemar…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s